jeudi 3 janvier 2008

Le premier bébé 2008 est né à minuit pile !

Qui est donc le premier bébé de l'année 2008 ? Et où a-t-il vu le jour ? Est-ce en Autriche, à la maternité Rudolfsstift de Vienne ? Est-ce à la Réunion, à Saint-Denis ? Si la "course au bébé" est une tradition entre maternités européennes à chaque changement d'année, en ce début 2008, elle donne lieu à controverse... Incontestablement, la maternité autrichienne avait été la première à dégainer son communiqué... puisque l'annonce de la naissance d'un petit Brian de 50 cm et 3,830 kg, huit secondes après les 12 coups de minuit, avait été faite aux médias internationaux dans la première heure de 2008. Du coup, le prénom de Brian semblait définitivement associé au premier bébé de l'année. "Les deux aiguilles étaient sur le chiffre 12" Mais le Journal de l'Ile de la Réunion contre-attaque : le vrai vainqueur n'est pas autrichien, mais français, affirme-t-il. Et c'est une fille, une petite Valérie, née à minuit pile à la fierté de sa maman, Marie-Lourdes Payet, qui assure dans les colonnes du journal : "les deux aiguilles étaient sur le chiffre 12". Huit secondes, c'est peu de choses, penseront peut-être les sceptiques. Mais le Journal de l'Ile de la Réunion, en présentant ainsi le premier-né de 2008, a malicieusement souligné que, du fait du décalage horaire, la petite Valérie était née en fait... un peu plus de trois heures avant le petit Brian. Dès lors, le record ne peut plus faire le moindre doute... En revanche, inutile d'aller chercher au-delà de l'île de la Réunion d'autres prétendants au titre de premier bébé de l'année - par exemple en quêtant du côté des maternités de la Nouvelle-Calédonie, dont les habitants ont fêté le Nouvel An quelques heures encore avant les Réunionnais. En effet, si La Réunion est une "région ultrapériphérique" de l'Europe, ce n'est pas le cas de la Nouvelle-Calédonie.