mercredi 9 janvier 2008

Pourquoi les femmes enceinte tiennent debout

La forme des dernières vertèbres dorsales chez la femme, une particularité de genre développée sur plusieurs millions d'années, lui permet de se maintenir à la station debout jusqu'aux derniers moments de sa grossesse, selon un article de la revue scientifique Nature. 

La silhouette d'une femme enceinte de plusieurs mois connaît des changements théoriquement susceptibles de la faire tomber, constate l'anthropologue Daniel Lieberman, de l'Université d'Harvard, dans cet article. Le foetus et le placenta peuvent en effet peser jusqu'à sept kilos et sont positionnés en bas et à l'avant du corps, contraignant la future mère à se pencher vers l'arrière.

Pour lui permettre de rester debout tout en portant le foetus, la femme a développé sur plusieurs millions d'années certains caractéristiques propres. La principale concerne les dernières vertèbres dorsales, plus souples chez elle et cependant plus porteuses que chez l'homme, car elles ont au fil de l'évolution pris la forme d'une cale, a révélé Daniel Lieberman.

Outre cette particularité, la largeur des hanches, plus importante chez la femme, permet aussi à la femme enceinte de se maintenir à l'équilibre. "Les femmes de la préhistoire avaient un physique solide et une vie exigeante, devant combiner le port du foetus avec la recherche de nourriture ou la fuite devant les prédateurs. L'évolution les a aidées à devenir plus mobiles durant leur grossesse et donc à survivre", commente le scientifique.

Réagir sur le forum bébé et future maman