vendredi 30 mai 2008

Naissance "extraordinaire" au terme d'une grossesse extra-utérine

naissance bébé Un médecin australien a qualifié de "miracle" vendredi la naissance d'une petite fille à l'issue d'une grossesse extra-utérine dans un ovaire, non détectée et arrivée exceptionnellement à terme.

La petite Durga Thangarajah est née par césarienne à la clinique de Darwin jeudi après avoir passé près de neuf mois dans l'ovaire droit de sa mère dont la paroi était devenue aussi fine qu'une feuille de papier, a indiqué le gynécologue obsétricien Andrew Miller. Ce médecin qui pratique 520 accouchements par an, a souligné que les chances pour qu'un foetus vienne se loger dans un ovaire (au lieu de l'utérus) étaient de une sur 40.000 et que la probabilité qu'une telle grossesse aboutisse à un bébé viable était pratiquement nulle. "Oui, c'est un miracle", a-t-il commenté, qualifiant cette naissance d'"extraordinairement inhabituelle" et ajoutant "n'avoir jamais entendu parler de quelqu'un ayant mené à terme une grossesse ovarienne".

Dans la plupart des cas, les médecins préfèrent mettre un terme aux grossesses extra-utérines, considérées comme dangereuses pour la mère car pouvant provoquer une hémorragie. Mais dans le cas de la petite Durga, la grossesse de sa mère Meera, 34 ans, s'était bien passée et le développement de l'embryon dans l'ovaire n'avait pas été détecté. Ce n'est que jeudi que le docteur Miller a tout découvert alors qu'il pensait devoir effectuer une césarienne et retirer ce qu'il pensait être un fibrome diagnostiqué lors des échographies prénatales.

"Elle a vraiment beaucoup de chance d'être ici avec la petite Durga", a estimé le médecin. Le papa, Ravi Thangarajah, âgé de 40 ans, a indiqué que sa femme n'avait rien su jusqu'à son réveil de l'anesthésie. "Les médecins et le pédiatre m'ont dit que c'était une sorte de bébé miracle et que j'étais l'un des hommes les plus chanceux au monde", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision Nine Network. (belga)