mardi 24 juin 2008

Bébé: Ikea rappelle 65.000 gigoteuses

Problème avec gigoteuse ikea Le groupe suédois Ikea a annoncé mardi avoir décidé de rappeler 65.000 gigoteuses pour enfants vendus depuis avril 2008 en Europe, Asie et Australie, pour des raisons de sécurité après deux plaintes faisant état de problèmes avec la fermeture éclair. La Belgique est également concernée par ce rappel. 1.480 gigoteuses vendues en Suède et 63.000 vendues sur le marché international sous le nom de Barnslig sont concernés par ce rappel, a déclaré une porte-parole d'Ikea, Ivana Hrdlickova. "+ deux reprises, Ikea a en effet été informé que l'arrêt de la fermeture à glissière s'était détaché lors de l'utilisation de celle-ci, impliquant un risque que le curseur se détache à son tour. Les deux éléments constituent un risque d'étouffement pour les jeunes enfants", indique le communiqué. Cependant, Ikea précise qu'aucun accident n'a été rapporté à Ikea. La production du sac de couchage a également été interrompue. Pour de plus amples informations, les clients peuvent contacter IKEA au numéro temporaire 02/719.19.77 en Belgique ou consulter le site Internet à l'adresse www.IKEA.be ou www.ikea.fr (belga)

Bébé éprouvette : de plus en plus d'infertilité

Bebe eprouvette : de plus en plus d'infertilite, Ined Les Français ont de plus en plus souvent recours aux médecins pour cause d'infertilité. Une récente étude révèle que chez les couples en échec, les consultations pour infertilité durant la première année sont passées de 36 % à 49 % entre 1985-1989 et 1990-1994. Cette étude a été menée auprès des femmes de 18 à 60 ans ayant eu une grossesse ou tentative de grossesse d'au moins un an terminée entre 1985 et 2000 et habitant deux zones rurales (Beaumont-Hague et Saint-Brieuc). Sur 1183 femmes incluses dans l'enquête, 1450 naissances ont eu lieu, dont 10 % ont fait l'objet de consultations médicales pour infécondité. Selon Caroline Moreau, co-auteur de l'étude, cette augmentation des consultations pourrait s'expliquer de trois façons : - Une baisse importante de la fertilité mais le délai moyen pour concevoir un enfant n'a pas évolué. 50 % des couples ont une grossesse dans les trois ou quatre premiers mois de la tentative. Cette hypothèse ne paraît donc pas valable pour expliquer un tel phénomène. - Une augmentation de l'impatience d'être parents et une diminution de la résignation des couples. On constate par exemple une disparité entre les couples ayant déjà eu un enfant et ceux qui n'en ont pas. Celles n'ayant pas eu d'enfants consultent plus tôt que les autres. Les Français seraient donc plus impatients et moins résignés qu'avant. Rappelons qu'on considère qu'un couple est infertile s'il n'arrive pas à concevoir d'enfant dans les douze mois qui suivent la tentative. Aujourd'hui seulement 3 à 4% des couples sont considérés comme définitivement stériles. Source : Conférence de presse INED, 19 juin 2008 De la pilule au bébé-éprouvette - INED - 264 pages - 25 €

samedi 21 juin 2008

Allaitement bébé: quelques idées reçues !

allaitement bébé, bébé allaité, baby, leache league, sein
  1. Une mère qui allaite doit faire très attention à ce qu'elle mange. C'est faux! Une mère qui allaite doit essayer d'avoir une alimentation équilibrée, mais rien ne l'oblige à manger certains aliments ou à en éviter d'autres. Une mère qui allaite n'a pas besoin de boire du lait pour produire du lait. Une mère qui allaite n'a pas à éviter les aliments épicés, l'ail, le chou ou l'alcool. Une mère qui allaite doit avoir une alimentation normale et saine. Bien que dans certains cas le bébé puisse être dérangé par un aliment que sa mère a mangé, c'est inhabituel. La plupart du temps, les problèmes de « coliques », de « gaz» et de pleurs trouvent une meilleure solution dans une modification de l'allaitement que dans un changement d'alimentation de la mère.
  2. Une mère qui allaite doit manger plus pour produire plus de lait. C'est faux! Même les femmes qui ont une alimentation très pauvre en calories produisent assez de lait, du moins jusqu'à ce que la prise de calories atteigne un seuil faible critique sur d'une période prolongée. Généralement, le bébé prend ce dont il a besoin. Certaines femmes craignent que de manger moins bien pendant quelques jours ait des conséquences sur la qualité de leur lait. Il n'y aucune crainte à avoir. De telles modifications n'auront aucune incidence sur la quantité ou la qualité du lait. On dit généralement que les femmes doivent consommer 500 calories supplémentaires par jour pour pouvoir allaiter. C’est faux. Un certain nombre de femmes mangent plus quand elles allaitent, mais d'autres non, et certaines même mangent moins, sans que cela ait de conséquences sur la santé de mère, celle de l'enfant ou sur la production de lait. La mère doit manger de façon équilibrée en se fiant à son appétit. Les règles alimentaires ne font que compliquer l'allaitement inutilement.
  3. Une mère qui allaite doit boire beaucoup. C'est faux! La mère doit boire en fonction de sa soif. Certaines mères ont soif tout le temps, mais beaucoup d'autres ne boivent pas plus que d'habitude. Le corps de la mère sait si elle besoin de plus de liquides et le lui dit en lui faisant ressentir la soif. Ne croyez pas qu'il soit obligatoire de boire tant de verres par jour. Tout cela ne fait que compliquer l'allaitement inutilement.
  4. Une mère qui fume ferait mieux de ne pas allaiter. C'est faux! Une mère qui n'arrive pas à arrêter de fumer devrait quand même allaiter. Il a été démontré que l'allaitement réduit les effets négatifs du tabac sur les poumons du bébé, par exemple. L'allaitement est bon pour la santé de la mère et du bébé. Il vaudrait mieux que la mère ne fume pas, mais si elle ne peut pas arrêter ou même réduire sa consommation de tabac, il vaut mieux fumer et allaiter que fumer et ne pas allaiter.
  5. Une mère ne devrait pas boire d'alcool pendant l'allaitement. C'est faux! Une consommation raisonnable d'alcool n'est pas du tout à déconseiller. Comme c'est le cas pour la plupart des médicaments, une très faible quantité d'alcool passe dans le lait. La mère peut boire un peu d'alcool et continuer à allaiter comme elle le fait normalement. Interdire l'alcool, c'est encore une façon de rendre la vie inutilement contraignante aux mères qui allaitent.
  6. Une mère dont les mamelons saignent ne devrait pas allaiter son bébé. C'est faux! Bien que le sang fasse plus régurgiter l'enfant et que l'on puisse en retrouver dans ses selles, ce n'est pas une raison pour arrêter d'allaiter. Des mamelons douloureux et qui saignent, ce n'est pas pire que des mamelons douloureux qui ne saignent pas. Le problème, c'est la douleur que ressent la mère. Et cette douleur peut souvent être considérablement atténuée. Faites-vous aider. Parfois du sang sort des mamelons provenant de l’intérieur du sein sans qu’il n’y ait de douleur. Cela se produit le plus souvent au début de l'allaitement, peu de temps après la naissance, et se résorbe en quelques jours. La mère ne devrait pas arrêter d’allaiter pour cela. Si le saignement ne s'arrête pas, il est nécessaire d'en chercher la cause, mais la mère doit continuer d'allaiter.
  7. Une mère qui a subi une augmentation mammaire ne peut pas allaiter. C'est faux! La plupart y arrivent très bien. Rien n'a montré que l'allaitement avec des implants en silicone était dangereux pour l'enfant. Parfois l'opération est faite au niveau de l'aréole. Ces femmes rencontrent les mêmes problèmes de production de lait que toute autre femme ayant subi une incision à ce niveau.
  8. Une femme qui a subi une réduction mammaire ne peut pas allaiter. C'est faux! La réduction des seins entraîne une diminution de la capacité de produire du lait mais étant donné que beaucoup de femmes produisent plus de lait que nécessaire, les femmes qui ont subi ce type d'opération réussissent parfois très bien à allaiter exclusivement. Dans de tels cas, il faut suivre le démarrage de l'allaitement avec une attention particulière, en suivant les principes énoncés dans l’article n° 1, L’allaitement - un bon départ. Si, malgré tout, la mère semble ne pas produire assez de lait, elle peut quand même continuer à allaiter tout en donnant des compléments à son bébé avec un dispositif d'aide à l'allaitement (pour éviter que les tétines artificielles interfèrent avec l’allaitement).
  9. Les bébés prématurés doivent d'abord apprendre à boire au biberon avant de commencer à téter au sein. C'est faux! Les bébés prématurés sont moins perturbés par la tétée au sein que par le biberon. Un bébé ne pesant que 1200 g ou même moins peut être mis au sein dès que son état s'est stabilisé, même s'il ne prend pas le mamelon pendant plusieurs semaines. Ainsi il s'y habitue et il est tenu dans les bras ce qui est important pour son état de santé et celui de sa mère. En fait, le poids ou l'âge gestationnel importent peu. Ce qui est important c’est que le bébé démontre qu’il est prêt à téter, c'est à dire qu’il fait des mouvements de succion. Il n'y a pas plus de raisons de donner un biberon à un bébé prématuré qu'à un bébé né à terme. Quand il est vraiment nécessaire de donner des compléments il existe d'autres moyens que le biberon.
  10. Les bébés présentant une fente labiale et/ou palatine ne peuvent pas être allaités. C'est faux! Certains arrivent très bien à téter. Ceux qui n'ont qu'une fente labiale réussissent généralement bien. Mais plusieurs bébés avec une fente palatine n'arrivent pas à prendre le sein. Cependant si on n'essaie pas l'allaitement, ça ne marchera évidemment jamais. La capacité de ces bébés à téter ne dépend pas toujours de l’importance de la fente. Il faut essayer de commencer l'allaitement autant que possible selon les principes d'une bonne mise en route. Si l’on donne des biberons, ceux-ci interfèreront avec la capacité de téter au sein. Si le bébé n'arrive pas à prendre le sein, il vaudrait mieux le nourrir avec une tasse plutôt qu'avec un biberon. L’alimentation au doigt des bébés présentant une fente labiale/palatine peut parfois être efficace mais c’est inhabituel.
  11. Les femmes qui ont des petits seins produisent moins de lait que celles qui ont de gros seins. Absurde!
  12. L'allaitement n’offre aucune protection contraceptive. C'est faux! Ce n'est pas une méthode infaillible, mais aucune méthode ne l'est. En fait l'allaitement n'est pas une mauvaise méthode pour espacer les naissances, et permet d'obtenir une bonne protection surtout durant les six premiers mois qui suivent la naissance. Cette protection est presque aussi bonne que celle des contraceptifs oraux, si le bébé a moins de six mois, s’il est exclusivement allaité, et si la mère n'a pas encore eu le retour de ses règles. Au bout de six mois, la protection est moins grande, mais elle existe encore, et en moyenne les femmes qui allaitent encore durant la deuxième année de vie du bébé auront un bébé tous les deux ou trois ans même si elles n’ont recours à aucun moyen de contraception artificiel.
  13. Les femmes qui allaitent ne peuvent pas prendre de contraceptifs oraux. C'est faux! Le problème n'est pas l'exposition du bébé aux hormones féminines puisque de toute façon il en reçoit à travers l'allaitement. Le bébé en reçoit simplement un tout petit peu plus en cas de prise de la pilule. Cependant beaucoup de femmes qui prennent la pilule, même les progestatifs seuls, constatent une baisse de leur production lactée. Les contraceptifs oraux qui contiennent de l’œstrogène sont plus susceptibles d’entraîner une diminution de la production lactée. Étant donné que beaucoup de femmes produisent plus de lait que nécessaire, cela n'a souvent aucune conséquence, mais cela peut en avoir. Le bébé devient alors grognon et n'est pas satisfait de la tétée. Les bébés répondent au débit de lait qu'ils reçoivent, pas à la quantité « contenue » dans le sein. Et si tout à coup ce débit diminue, même si le sein produit toujours assez de lait pour nourrir l'enfant, cela suffit à le rendre grognon. L'arrêt de la pilule suffit souvent à remettre les choses en place. Dans la mesure du possible, les femmes qui allaitent devraient éviter de prendre la pilule, au moins jusqu'à ce que l'enfant commence à manger autre chose, généralement vers six mois. Même si l'enfant est plus grand, la production de lait peut diminuer de façon significative. Si la pilule doit être prise, choisir une pilule sans oestrogènes (uniquement à base de progestérone).
  14. Les bébés allaités ont besoin d'autres laits à partir de six mois. C'est faux! Le lait maternel donne au bébé tout ce que lui apporteraient d'autres laits, et plus. Les bébés de plus de six mois commencent à prendre des solides uniquement pour apprendre à manger et pour recevoir une autre source alimentaire de fer car vers 7 à 9 mois le lait maternel ne leur en apporte plus assez. Par conséquent, le lait de vache ou le lait artificiel ne sont pas nécessaires tant que le bébé est allaité. Cependant, si la maman désire donner du lait à son bébé après six mois, il n'y aucune raison qu'elle ne puisse pas lui donner du lait de vache, à condition qu'elle l'allaite encore quelques fois par jour et lui donne une alimentation variée, en quantité suffisamment importante. La plupart des bébés de plus de six mois qui n'ont jamais pris de lait artificiel jusqu'alors le refuseront à cause du goût.

>> En parler sur le forum bébé allaitement !

vendredi 20 juin 2008

La jeune soeur de Britney Spears a accouché !

Jamie Lynn Spears a accouche, La jeune soeur de Britney Spears a eu son bébé Jamie Lynn Spears, la petite soeur de la chanteuse pop américaine Britney Spears a donné naissance à une fille, a confié ce jeudi une source proche de la famille au magazine People. La famille a déclaré que la maman et le bébé allaient bien. Selon l'hebdomadaire, Jamie Lynn Spears, âgée de 16 ans à l'annonce de sa grossesse en décembre, provoquant une tempête médiatique aux Etats-Unis autour de la sexualité des adolescents, a accouché dans un hôpital du Mississippi. "Seule la famille était présente", a déclaré une source au magazine. "(La mère et l'enfant) se portent bien". Jamie Lynn Spears, élevée au rang d'adolescente modèle grâce à son rôle dans la série télévisée pour enfants Zoey 101, a prénommé sa fille Maddie Brian. Elle avait annoncé en mars ses fiançailles avec le père de l'enfant, Casey Aldridge, de trois ans son aîné

Des adolescentes concluent un pacte de grossesse collective !

Des adolescentes concluent un pacte de grossesse collective Dix-sept lycéennes américaines d'un même établissement ont débuté une grossesse au même moment, après avoir passé un pacte afin d'élever leurs enfants ensemble, rapporte l'hebdomadaire "Time" jeudi. Toutes ont moins de 16 ans. "Environ la moitié des filles ont avoué avoir conclu un pacte", a rapporté, dans le journal, Joseph Sullivan, le proviseur du lycée de Gloucester, dans le Massachusetts, où elles sont scolarisées. Ces 17 adolescentes se trouvaient enceintes en juin, à la fin de l'année scolaire 2007-2008, soit plus de quatre fois le nombre de grossesses que cet établissement de 1200 élèves avait enregistré l'an dernier. Le père de l'un des enfants à naître est un jeune homme de 24 ans sans domicile fixe, a précisé le proviseur à l'hebdomadaire. Selon le quotidien Boston Globe, les autres futurs pères ont à peu près le même âge. Aucune des adolescentes concernées n'a accepté de parler au journaliste de Time magazine.

vendredi 13 juin 2008

Un nouveau site web consacré aux bijoux pour les femmes enceintes !

Nativee est née de deux émotions. La première, être une future maman. La seconde, la découverte de l’Indonésie. Ces deux émotions nous ont permises de découvrir un bijou en argent, fruit d’une longue tradition, un bijou pour les futures mamans. En effet, les femmes Indonésiennes portent durant leur grossesse, un pendentif qui se termine par une perle d’argent sonore. La perle repose sur leur ventre et à chaque mouvement de la future maman, le bijou émet un son doux et harmonieux qui permet de réconforter et ressourcer le bébé. A la naissance du bébé et au fil des mois, les mamans continuent d’apaiser leur bébé avec leur perle d’argent. Le bijou peut être accroché au lit du bébé et la mélodie de la perle d’argent lui rappellera les moments apaisants vécus dans le ventre de la maman. La perle d’argent, appelée aussi « Bola » est également un cadeau unique pour la femme enceinte. Un souvenir impérissable de sa grossesse. Porter la vie… Mettre en valeur son joli ventre arrondi… « Accessoiriser » sa grossesse… Nativee propose 3 gammes de bijoux pour être en harmonie avec son bébé. A chaque future maman, ses goûts, ses désirs, en voici une : Gamme Lully Pearl : Perles d’argent sonores finement travaillées aux motifs délicats. http://www.nativee.com/ Nativee est aussi un site engagé dans l’humanitaire en Indonésie ! Nous apportons notre soutien au comité francophone d’aide à l’enfance en Indonésie pour l’association "les enfants de la rue". Pour l’année 2008, Nativee, versera 2% de son chiffre d’affaires à cette association. En commandant son bijou de grossesse, la future maman participe individuellement au soutien d’une association humanitaire plébiscitée en Indonésie et en France. Réf : Communiqué de presse : Nativee.com - Juin 2008

mercredi 4 juin 2008

15 millions pour les photos des bébés Pitt-Jolie !

Angelina Jolie enceinte à cannes 2008 La bataille fait rage entre les magazines people pour obtenir les premiers clichés des jumelles du couple d'acteurs Brad Pitt et Angelina Jolie. Apparemment seules encore en course, les revues américaines spécialisées Ok! et People se battent à coup de millions: la barre serait montée à 15 millions de dollars. Une somme qui ne constituerait peut-être pas la mise finale, puisque aucun accord n'a encore été conclu avec les Pitt-Jolie. L'argent récolté par Brangelina devrait être reversé à une oeuvre caritative. En réaction aux rumeurs de plus en plus insistantes d'un accouchement accompli en France, une représentante de Brad Pitt a démenti la naissance des enfants. Angelina Jolie avait déclaré préalablement que les bébés étaient attendus pour le mois d'août. Brad et Angelina se sont installés en France, au domaine de Miraval, une propriété viticole située dans le Var. Vous pouvez en parler sur le forum bébé

lundi 2 juin 2008

CONCOURS PHOTO BEBE : Bébé dans la nature en été

concours photo bébé

Nouveau concours photo Bébé qui permettra de voir figurer la photo gagnante pendant 3 mois comme logo d'été de Lebebe.net. On votera pour ces photos du 17 au 30 juin 2008.

Le gagnant recevra aussi en plus un tee-shirt Lebebe.net, le deuxième revevra une jolie peluche "NouKies".

Le thème de la photo sera "Mon bébé en été dans la nature" la position du bébé devrait être idéalement à plat ventre comme le logo existant en haut du site Lebebe.net!

A vos appareils !!

Pour participez, vous devez envoyer votre photo à info(at)lebebe.net (remplacer (at) par @).

Vous pouvez participer jusqu'au 16 juin 2008 à 20h, n'oubliez pas d'ajouter dans votre email, le prénom de bébé et son âge, votre nom, prénom et votre adresse complète. La photo doit faire au moins 1600x1200 pixels.

Nous ajouterons toutes les photos du concours photo bébé dans cet album photo "Bébé dans la nature en été, le concours" le 17 juin 2008 à 9h du matin et vous pourrez alors voter.

Plus d'infos et réglement du concours, sur le forum bébé