samedi 31 janvier 2009

La maman des octuplés a déjà six enfants en bas âge!

La Californienne qui a accouché d'octuplés cette semaine avait déjà six autres enfants en bas âge mais ne s'attendait pas du tout à en avoir huit autres quand elle a suivi un traitement contre la stérilité, a déclaré sa mère jeudi.

Angela Suleman, la mère de cette femme, a déclaré au Los Angeles Times que sa fille se retrouve face à le défi de taille d'élever 14 enfants. La bonne nouvelle, selon Mme Suleman, c'est que tous les bébés sont en bonne santé. "Je les ai vu. Ils sont si minuscules et si beaux", a-t-elle dit.

Pour rappel, cette femme a accouché de six garçons et deux filles, pesant de 820g à 1,54kg. Nés avec neuf semaines d'avance, ils sont tous dans un état stable. Deux des bébés ont été placés sous incubateur et un troisième a besoin d'oxygène.

Les médias américains multiplient les sujets sur une famille très, très, trèsnombreuse. (lire l'article : "En 5 minutes, elle donne naissance à 8 bébés"). Quelques jours après la naissance d’octuplés dans la banlieue de Los Angeles, ils continuent de mener l’enquête sur cette naissance multiple. Et ils ont notamment découvert que la mère, qui a bien bénéficié d’un traitement contre l’infertilité selon ses proches, avait déjà six enfants. Dont deux jumeaux de deux ans.

Dans le détail, ce sont quatre garçons et deux filles, âgés de 2 à 7 ans, qui attendent les octuplés à leur retour à la maison. Ces bébés sont toujours en soin intensif mais ils se portent bien :



Jusqu’à présent, la maternité avait refusé de donner des détails sur le profil de la mère, dont le nom reste d'ailleurs inconnu. Mais selon sa propre mère, qui s’est confiée au Los Angeles Times, la jeune maman a refusé de faire avorter certains des huit embryons après une fécondation in vitro. Les médecins eux n'avaient vu que sept foetus à l'échographie. Cette naissance multiple pose en tout cas beaucoup de questions : pourquoi les médecins ont-ils donné leur feu vert à un traitement hormonal ? pourquoi huit embyrons ont-ils été implantés contre deux en règle générale ? Les spécialistes n'hésitent plus à parler de chaîne d'"irresponsabilités".

Et comment cette mère de famille, plutôt modeste, va-t-elle faire pour élever ses 14 enfants ? Selon la chaîne de télévision CBS, elle vivrait dans une maison de trois ou quatre chambres au maximum. En compagnie de ses parents, son mari étant lui parti en Irak pour travailler comme technicien et gagner ainsi plus d'argent. "Ca ne va pas être facile", a reconnu une autre proche. Et même si des dons arrivent en provenance de tous les Etats-Unis, certaines voix s'élèvent pour demander désormais l'intervention des services d'assistance sociale.

Source: AFP, Europe1 et 7sur7.be

mardi 27 janvier 2009

Une Américaine accouche de ses huit bébés en 5 minutes !

Les six garçons et deux filles sont nés par césarienne dans un hôpital de Bellflower, à 30 km du centre de Los Angeles, établissement qui a mobilisé 46 membres de son personnel et quatre salles d'accouchement pour l'occasion. Une californienne a donné naissance à huit bébés, tous vivants, dans un hôpital du sud de Los Angeles. Une deuxième mondiale en Californie: une femme a donné naissance, lundi 26 janvier, à huit bébés, tous vivants, dans un hôpital du sud de Los Angeles, a expliqué le Dr. Karen Maples, sur la chaîne californienne KCAL-TV. La mère, qui a demandé à rester anonyme, a accouché dans le réputé hôpital Kaiser Permanante: six filles et deux garçons, pesant de 0,82kg à 1,54kg. "C'est très difficile de réaliser une échographie de sept bébés". "Aujourd'hui, s'est produit une journée sans précédent et pleine d'excitation dans les salles d'opération, de travail et d'accouchement, lorsque notre équipe de 46 médecins, infirmières et thérapeutes a mis au monde huit bébés, tous nés vivants et très vigoureux", a affirmé Karen Maples. "Après le bébé G, que nous attendions, nous avons été surpris par l'arrivée du bébé H!", a-t-elle lancé lors d'une conférence de presse, révélant que l'opération de césarienne n'avait duré que cinq minutes, entre 10H33 et 10H38 heure de Californie (18H33 et 18H38 GMT). "C'est assez facile de rater un bébé quand il y en a sept" visibles à l'échographie, a renchéri un des collègues du docteur Karen Maples, Harold Henry, lui aussi gynécologue-obstétricien: "c'est très difficile de réaliser une échographie de sept bébés". Une deuxième mondiale L'équipe s'était entraînée en vue de l'accouchement, effectuant plusieurs simulations grandeur nature, et "tout a fonctionné comme une horloge", selon lui. "Ils ont tous crié et donné des coups de pieds très vigoureux", a déclaré le Dr. Harold Henry. Les premiers octuplés à avoir survécu à leur naissance avaient vu le jour à Houston au Texas, après que le couple a suivi un traitement pour la fertilité, en 1998. Les enfants ont fêté leur 10e anniversaire fin décembre. L'équipe s'est refusée à tout commentaire sur les antécédents de la mère, que ce soient ses éventuels précédents accouchements ou un traitement contre l'infertilité, procédure qui a eu pour conséquence une nette augmentation de la proportion de naissances multiples ces dernières décennies. (Avec AFP)

samedi 17 janvier 2009

200 000 enfants nés par fécondation in vitro en France en 30 ans

Deux cent mille enfants ont été conçus par fécondation in vitro (FIV) en France en trois décennies, soit autant que le nombre d'enfants conçus par FIV dans le monde pour la seule année 2000, souligne le bulletin mensuel de l'Institut national des études démographiques (Ined).

Elle s’appelle Amandine. En 1982, elle fut le premier bébé français conçu par fécondation in vitro (FIV). Aujourd’hui, ils sont près de 200 000 enfants à avoir été conçus de cette manière en France en trois décennies, soit autant que le nombre d’enfants conçus par FIV dans le monde pour la seule année 2000, souligne le bulletin mensuel de l’Institut national des études démographiques (Ined).

La proportion de naissances obtenues par la technique de la FIV en France «n’a cessé de progresser au cours des vingt dernières années», passant de 0,52% en 1988 à 1,74% en 2006, relève Elise de La Rochebrochard (Ined-Inserm) dans le dernier numéro de Population et Sociétés.

Une progression due à la fois à un recours plus fréquent à la FIV et à un meilleur taux de succès (actuellement 20 à 25% des tentatives mènent à la naissance d’au moins un enfant vivant). «Au total, depuis les débuts de la technique, près de 200.000 enfants auront été conçus par FIV en France à la fin de l’année 2008», indique la chercheuse.

Selon Elise de La Rochebrochard, il y a actuellement dans les maternelles françaises, «1 à 2 enfants en moyenne par classe dont la conception a été aidée médicalement». En 2003, une naissance sur 20 en France (5%) a en effet été obtenue à l’issue d’un traitement ou d’une technique médicale. Dans la moitié des cas (2,4%), il s’agissait de simples stimulations ovariennes (traitement hormonal), et dans l’autre, d’insémination artificielle (0,8%) ou de FIV (1,7%).

Elise de La Rochebrochard note enfin que pour 97% des enfants conçus par FIV en France, il n’y a ni don de sperme, ni don d’ovules, les deux parents «sociaux» étant alors également les «parents génétiques».

L’assistance médicale à la procréation devrait être en 2009 un des thèmes de réflexion des Etats généraux de la bioéthique.

Selon le dernier bilan publié pour l’Europe (2004), l’Allemagne et le Royaume-Uni ont une proportion de naissances obtenues par FIV similaire à celle de la France. Elle est plus élevée en Belgique (2,4%) et dans les pays nordiques (2,8 à 2,9% et même 4,2% au Danemark.

Plus d'infos sur le document publiés par l'INED:
200 000 enfants nés par fécondation in vitro en France en 30 ans

jeudi 15 janvier 2009

Ludivine Sagnier a accouché d'une petite fille: Ly Lan

Ludivine Sagnier, ici enceinte lors d'un défilé à Paris, a accouché A 29 ans, la jolie Ludivine Sagnier vient de donner naissance à son second enfant. L’actrice française Ludivine Sagnier vient d’accoucher d’une petite Ly Lan, ce week-end, en région parisienne. Le papa n’est autre que le réalisateur Kim Chapiron (Sheitan). Pour rappel, c'est le deuxième enfant pour l’actrice , déjà maman d’une petite Bonnie, 3 ans, née de sa relation avec l’acteur Nicolas Duvauchelle.

Les trotteurs bébés plus sûrs !

Trotteur bébé, meilleure qualité et plus sécurisé en 2009 Les trotteurs pour bébés vendus en Europe doivent depuis mardi répondre à des normes de sécurité plus strictes afin de réduire le grand nombre d'accidents dont ils sont responsables. Ces nouvelles normes imposent aux fabricants de réaliser des essais de stabilité au stade de la production, et d'accorder la priorité, lors de leur conception, à la réduction du risque de lésions. Le texte requiert pour ces engins une base d'au moins 90 centimètres, ainsi que la présence de mentions de sécurité d'usage pour les parents. Les trotteurs conformes à cette nouvelle législation sont reconnaissables grâce à la présence sur l'emballage de la norme "EN 1273:2005". En théorie, tous les anciens modèles ne répondant pas à cette nouvelle norme doivent être retirés du marché à partir de ce mardi. Accidents graves Selon plusieurs statistiques et études, les trotteurs pour bébés sont à l'origine d'un grand nombre d'accidents graves. Un enfant sur trois placé dans un trotteur se blessera ainsi à un moment ou un autre, le plus souvent à la tête, suite à un basculement ou une chute dans les escaliers, selon des études citées mardi par la Commission européenne. Vu leur dangerosité, les trotteurs pour bébés ont tout bonnement été interdits au Canada. Les Etats-Unis et l'Europe n'ont pas décidé d'aller aussi loin, mais décidé en revanche d'imposer des normes de sécurité plus strictes à ces engins à roulettes. Ceux-ci sont destinés à aider les bambins âgés entre 6 et 15 mois à marcher de manière indépendante. (belga/ca)

samedi 10 janvier 2009

Rachida Dati qui parle de son bébé Zohra

Alors que certaines associations féministes se sont élevées contre la reprise de son travail par Rachida Dati, cinq jours seulement après son accouchement, estimant qu'il s'agissait d'une atteinte aux droits des femmes de disposer de 16 semaines de congés maternité, la Ministre est au travail. Pour la première fois, hier, devant les caméras de télé, elle a parlé de sa fille Zohra. Elle était invitée par différentes associations, hier soir dans le 7eme arrondissement de Paris pour la Galette des rois... La Ministre a ajouté: "Pour moi, c'est un bonheur qui s'est réalisé et dont je profite pleinement à chaque instant. J'ai adapté mon emploi du temps pour elle et pour mes responsabilités."

mardi 6 janvier 2009

Les françaises font plus de bébés !

Bébés, Les Françaises, championnes des naissances, photo de la grande tétée 2008 Avec près de deux enfants par femme (1,98 exactement) en âge de procréer, la France est en tête des pays européens pour la natalité. Autres constatations : l'âge moyen des mères a tendance à augmenter et, dans la moitié des cas, les enfants naissent hors mariage. Découvrez les principaux chiffres de cette nouvelle étude de l'Insee. Selon les chiffres du dernier recensement, la France compte désormais 63 185 925 habitants, ce qui la place derrière l'Allemagne mais devant l'Italie et la Grande-Bretagne. La croissance de la population en France, deuxième pays de l'Union européenne en nombre d'habitants, s'explique principalement par une forte natalité à la différence des autres pays européens, dont les populations continuent à croître surtout en raison de l'arrivée de nombreux immigrés. 816 500 naissances ont été enregistrées en France en 2007. Un nombre qui n'a cessé de croître : 741 500 naissances en 1994, puis 776 548 en 1999. Le cap des 800 000 a été franchi en l'an 2000 avec 808 249 bébés. Depuis, la natalité se maintient à un niveau très élevé. La France devance tous les autres grands pays européens. Depuis 2006, plus de la moitié des naissances (50,5 %) sont le fait de couples non mariés. Dix ans auparavant, cette proportion était d'à peine 40 %. Autre observation : l'âge moyen des mères mettant un enfant au monde a tendance à augmenter, passant de 28,8 ans en 1994 à 29,8 en 2007, soit un an de plus en une décennie. Cependant, il ne faut pas exagérer le phénomène : 95 % des bébés sont mis au monde par des mères âgées entre 20 et 40 ans, avec une hyper-concentration sur la tranche 25-35 ans. Au delà de 40 ans, les naissances demeurent rares : seulement 4,6 % des quadragénaires ont eu un enfant en 2007 (contre 3 % dix ans plus tôt). Malgré la crise, 2009 devrait voir encore de nombreuses naissances ! Source : Insee, janvier 2009

samedi 3 janvier 2009

Rachida Dati a accouché avec 15 jours d'avance

Rachida Dati a accouché - Photo prise le 19 décembre à Paris - AFP PARIS (AFP) — La ministre de la Justice, Rachida Dati, a donné naissance vendredi à une fille, prénommée Zohra, dans une clinique de la région parisienne. Selon une source proche du gouvernement le bébé est né avec quinze jours d'avance. Il s'agit du premier enfant de la garde des Sceaux, qui est âgée de 43 ans, célibataire et sans compagnon officiel. Cette naissance ne devrait pas tenir Mme Dati éloignée très longtemps de ses activités ministérielles, selon des confidences de son entourage ces dernières semaines. La garde des Sceaux compte bien rester place Vendôme, où elle estime que son travail n'est pas terminé même si ces derniers mois ont été difficiles pour elle. Sa grossesse et les rumeurs sur l'identité du père de son enfant ont maintenu Mme Dati à la une des magazines people dans les pages desquels elle a été très présente depuis sa nomination en mai 2007. Mais son goût du luxe et des réceptions mondaines lui a d'ailleurs été reproché en ces temps de crise. Maintenant qu'est né l'enfant que la République espérait, on cherche le père...

Rachida Dati, on cherche le père du bébé Etait-il auprès d'elle comme beaucoup de pères à notre époque ou était-il absent ajoutant encore un peu plus au mystère de son identité? A la clinique parisienne où elle a accouché ce vendredi 2 janvier aux alentours de 13h, Rachida Dati était plus protégée que la reine d'Angleterre...Personne ne semblait connaître ne serait-ce que le nom de madame Dati au standard de la maternité, personne n'osait évoquer l'accouchement de la ministre dans ses couloirs, et ses proches avaient reçu pour mot d'ordre de ne rien dire. Motus et bouche cousue. Lors des premières rumeurs de son accouchement dans une clinique parisienne lancées par nos confrères de voici.fr, en une demi-heure, son cabinet avait reçu près de 600 appels de médias souhaitant avoir confirmation de la nouvelle tant attendue. Réponse immuable puis, un rien agacée: "Nous n'avons pas eu ordre de communiquer." Alors, quoi? Comment s'appelle cette petite fille? Fatima ou Zorha? Comment va la maman qui aurait subi une césarienne? A qui ressemble le bébé? Et, le père, était-il là? Va-t-on enfin voir sa bouille et découvrir son identité? "Dès que ce sera officiel il y aura un communiqué", nous promet-on. Sans doute n'aurons-nous pas des réponses à toutes ces questions et en tout cas à la dernière. Car l'homme que tous les photographes attendent devant la clinique, c'est bien celui qui a rendu mère Rachida. Un très proche de Nicolas Sarkozy, dit-on.

En attendant, il ne s'est pas montré et la ministre de la Justice affirme vouloir reprendre ses fonctions le plus vite possible. Déjà? Mais qui va garder bébé? Source: AFP et Gala.fr - Crédit Photo AFP