jeudi 15 janvier 2009

Les trotteurs bébés plus sûrs !

Trotteur bébé, meilleure qualité et plus sécurisé en 2009 Les trotteurs pour bébés vendus en Europe doivent depuis mardi répondre à des normes de sécurité plus strictes afin de réduire le grand nombre d'accidents dont ils sont responsables. Ces nouvelles normes imposent aux fabricants de réaliser des essais de stabilité au stade de la production, et d'accorder la priorité, lors de leur conception, à la réduction du risque de lésions. Le texte requiert pour ces engins une base d'au moins 90 centimètres, ainsi que la présence de mentions de sécurité d'usage pour les parents. Les trotteurs conformes à cette nouvelle législation sont reconnaissables grâce à la présence sur l'emballage de la norme "EN 1273:2005". En théorie, tous les anciens modèles ne répondant pas à cette nouvelle norme doivent être retirés du marché à partir de ce mardi. Accidents graves Selon plusieurs statistiques et études, les trotteurs pour bébés sont à l'origine d'un grand nombre d'accidents graves. Un enfant sur trois placé dans un trotteur se blessera ainsi à un moment ou un autre, le plus souvent à la tête, suite à un basculement ou une chute dans les escaliers, selon des études citées mardi par la Commission européenne. Vu leur dangerosité, les trotteurs pour bébés ont tout bonnement été interdits au Canada. Les Etats-Unis et l'Europe n'ont pas décidé d'aller aussi loin, mais décidé en revanche d'imposer des normes de sécurité plus strictes à ces engins à roulettes. Ceux-ci sont destinés à aider les bambins âgés entre 6 et 15 mois à marcher de manière indépendante. (belga/ca)