mercredi 29 avril 2009

Bébé: Semaine des couches lavables !

Couche lavable, une belle économie ! L'idée d'une couche lavable à l'ancienne, sorte de carré de coton difficile à plier et à mettre vous donne déjà des migraines... Oubliez cette image archaïque ! La semaine internationale des couches lavables entend montrer que les couches lavables sont modernes, économiques et écologiques ! Saviez-vous que le troisième poste de dépense dans une famille qui vient d'avoir un bébé, ce sont les couches jetables ? Il faut en effet compter un budget moyen de 1590 euros par enfant de sa naissance à 2 ans et demi, pour 5500 couches. Les fabriquants de couches lavables mettent donc en avant un argument économique : de la naissance à la propreté, le coût de l'équipement en couches lavables s'élève à 500 euros. Une couche lavable classique s'utilise 250 fois en moyenne, ce qui veut dire qu'elle peut être utilisée par au moins 2 enfants d'une même famille. Deuxième argument Les couches lavables seraient plus écologiques. Deux ans d'utilisation de changes jetables représentent 1 tonne de déchets, dégradables en 200 à 500 ans seulement. Une couche lavable en tissu s'utilise, elle, pendant plusieurs années et peut servir de chiffon en fin de vie. Troisième argument Les couches lavables sont présentées comme étant plus douces pour la peau des bébés. De plus en plus de bébés font des réactions aux produits chimiques présents dans les couches jetables. Grâce aux changes en tissu certifiés bio ou Oko-Tex, la peau des enfants serait protégée de ces agressions. Le pourcentage de couches lavables est estimé à 15 % en Angleterre, 20 % aux Etats-Unis. En Allemagne, les couches lavables sont même la norme. En France, pour l'instant, seulement 3 à 4% des parents utilisent des couches lavables. Et vous , vous en utilisez ? Réagissez sur notre forum bébé Source : Dossier de presse, "Découvrez les couches lavables modernes", Made in La P'tite Prairie, Tots Bots, P'tits Dessous, 28 avril 2009 ; communiqué de presse Semaine de la couche lavable, service de communication Tosc'Anne, 28 avril 2009

Sarah Jessica Parker attend des jumelles

Sarah Jessica Parker enceinte, pregnant Sarah Jessica Parker et Matthew Broderick vont prendre de nouveaux rôles: parents de deux filles. La Star de «Sex and the City" et son mari attendent des jumeaux grâce à une grossesse assistée, ont déclaré mardi des amis du couple . Parker, 44 ans, et Broderick, 47 ans, sont heureux d'anticiper la naissance de leurs filles jumelles cet été avec l'aide généreuse d'une mère porteuse, une technique légale aux Etats-Unis ! "Toute la famille est ravie", dit le comuniqué. Le couple a déjà un fils de 6 ans, James Wilkie Broderick, et féteront leur 12e anniversaire de mariage le mois prochain.

vendredi 24 avril 2009

Pas de biberons Bisphenol A dans les crèches parisiennes !

Biberon sans BPA - Logo Par principe de précaution, la Ville de Paris a décidé de ne plus utiliser de biberons contenant du bisphénol A (BPA) dans ses crèches. Déjà interdit au Canada, le bisphénol A sera bientôt supprimé des crèches parisiennes. Par principe de précaution, Denis Baupin, maire adjoint à l'environnement et Jean-Marie Le Guen, ajoint à la santé, ont décidé vendredi de ne plus acheter de biberons fabriqués à base de BPA, une substance toxique qui suscite de plus en plus d'inquiétude. Le Réseau environnement santé (RES) avait en effet demandé l'interdiction du BPA dans tous les plastiques alimentaires, estimant qu'il était dangereux pour la santé des nouveaux-nés, et qu'il favorisait l'infertilité, l'obésité, les cancers ou encore le diabète... Selon Roselyne Bachelot en revanche, les études de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) prouvent l'innocuité de ces biberons en plastique. La Ville de Paris en tout cas ne prend pas de risque pour les bébés. Source: Doctissimo et leparisien.fr

Grossesse: des problèmes chez les prématurés à 34 semaines

Les problèmes liés à la prématurité se retrouvent aussi chez les enfants nés entre 34 et 36 semaines, selon une nouvelle étude de l'Université de Floride. Cette durée de grossesse était jusqu'à maintenant considérée sécuritaire.

Les pédiatres ont conclu que le risque de problèmes de développement passe de 3% à 4% chez les bébés nés à ce moment, par rapport aux bébés nés après 38 semaines. Il s'agit d'une augmentation de 36%, qui avait été observée au moment où les enfants entraient à l'école. Le risque d'être renvoyé de la garderie augmente notamment de 19%, et le risque d'entrer une année en retard à la maternelle augmente de 11%.

«Les parents ne doivent pas s'alarmer, parce que le risque pour un seul enfant reste très petit», écrivent les auteurs. Mais à l'échelle de la société, expliquent-ils, il s'agit d'un changement significatif, qui pourrait rendre nécessaire la révision des lignes directrices concernant les accouchements provoqués de grossesses difficiles.

Le nombre de bébés prématurés est stable en Amérique du Nord, mais celui de bébés nés entre 34 et 36 semaines a augmenté de 25% entre 1990 et 2005, selon les auteurs, parce que les obstétriciens sont plus énergiques dans leur désir de protéger la santé de la mère ou du bébé. De nouveaux tests prénataux permettent d'identifier un plus grand nombre d'anomalies, ce qui mène à un plus grand nombre d'interventions.

Les chercheurs, qui publient leurs résultats dans la revue Pediatrics, ont examiné 7150 bébés nés entre 34 et 36 semaines, et 150 000 enfants nés entre 37 et 42 semaines. Ils ont vérifié que leurs résultats ne découlaient pas de facteurs externes comme l'âge de la mère, sa consommation d'alcool durant la grossesse, ou le niveau socioéconomique et d'éducation des parents, entre autres.

Source

mercredi 22 avril 2009

Elle raconte son accouchement en direct sur Twitter

Un accouchement en live sur Twitter ! Pour peu que vous ne le sachiez pas encore, sur Twitter, les gens racontent leur vie en moins de 140 signes. Pour certains, vraiment toute leur vie. Ainsi, Laura Manach (23 ans), alias « esghalis », a choisi en ce vendredi 17 avril 2009 de narrer en direct, depuis son lit d'hôpital, son premier accouchement. Avec son téléphone et une connexion 3G, elle « microblogue » ce qui lui arrive sur son fil personnel. Une première pour Twitter, sauf erreur...
Nathan, 3,2 kilos, est né vendredi soir à 19h03. Le bébé et sa maman vont bien. Cette dernière a même déjà crée un fil Twitter pour le nouveau né. Sur sa propre page, « Esghalis » remercie ceux qui lui ont envoyé des messages de félicitations et répond aux critiques : « Non ce n'est pas du voyeurisme mais je voulais juste partager ce jour avec des gens sympas ». Elle a été choquée par le terme de « glauque » utilisé par un blogueur (qui s'en est excusé ensuite).
« Toujours en salle d'accouchement, mais je retourne bientôt dans la chambre pour attendre les vraies contractions !, écrivait-elle vers midi. Bon on va venir me chercher bientôt pour un monitoring. Je reviens aprés ! », indiquait elle à 15 heures. A 16 heures : « Contractions énormes toutes les 3 min et tjs pas de sage-femme, ca craint un peu ». Son petit ami, Antoine (alias NocK), nous indique au téléphone qu'elle « a reçu l'autorisation du personnel médical de se servir de son téléphone en salle de préparation. Bien entendu, elle arrêtera de tweeter pendant l'accouchement, ça va de soi. Elle le fait tant qu'elle est en état. Et elle donnera des nouvelles ensuite ». Selon lui, elle n'est pas « accro » à la plate-forme de microblogging. Elle y a juste passé plus de temps au cours de sa grossesse, et narrer cette dernière à ses followers (les abonnés de son fil) est devenu presque naturel. Jusqu'à l'hôpital donc. Quoi que les internautes pensent de l'initiative - on imagine déjà les critiques qui pleuvront - et de ce qu'elle dit de notre société hyperconnectée, souhaitons bon courage et un bon accouchement à la jeune femme. Le bébé attendu est un petit garçon qui s'appellera Nathan et pèsera 3,2 kilos. En parler sur le forum bébé et grossesse

dimanche 19 avril 2009

Vidéo: Simulateur d'accouchement

Une vidéo explicite (âmes sensibles s'abstenir!) pour toutes celles qui se posent des questions et un outil utile pour les étudiants en médecine. La plupart des étudiants en médecine pratiquent sur de vrais patients, mais cela peut être dangereux par moment, car l'inexpérience pourrait aggraver encore plus l'état d'un patient. Heureusement, nous avons un simulateur d'accouchement électronique qui aide les étudiants, pratiquent le travail et l'accouchement sans risquer des vies, et la capacité de ce simulateur à créer des complications, pour ajouter du piquant au défi à relever. Le mannequin "Noelle" que vous voyez ici peut coûter jusqu'à 35.000$, et a même un processus de dilatation du col de l'utérus et un rythme qui s'accélère quand le 'bébé' sort. Il semble qu'un élément essentiel manque - le sang. Je suppose que de futures itérations pourraient l'inclure, bien que la maintenance serait plus lourde, car chaque séance de pratique exigerait un nettoyage important.

Le congé de maternité passe à 20 semaines

congé de maternité allongé La commission des droits de la femme du Parlement européen s'est prononcée jeudi pour un rallongement de 14 à 20 semaines du congé de maternité en Europe, soit deux semaines de plus que le projet de la Commission européenne qui suggère de le porter à 18 semaines. Par 18 voix pour, 6 contre et 5 abstentions, les membres de cette commission réclament également l'octroi d'un salaire de 100% pendant les six semaines après l'accouchement, et de 85% minimum pour le reste du congé de maternité. Les députés ont également introduit dans le projet de directive européenne un congé de paternité de deux semaines. Cette position, plus ambitieuse que ce que suggère la Commission européenne, devrait toutefois être confirmée en plénière lors de la session de mai, la dernière de cette législature avant la tenue des élections européennes. Adoptée en 1992, la législation européenne actuelle sur le congé de maternité le fixe à 14 semaines minimum dans toute l'Europe, avec cependant de fortes disparités nationales. Il est ainsi de 14 semaines à Malte et en Allemagne, contre un an en Grande-Bretagne ou en Irlande, et près de deux ans en Suède, mais avec de grandes différences dans les niveaux des allocations versées aux jeunes mères. En Belgique, le congé de maternité est actuellement de 15 semaines. Le montant de l'allocation payée par l'Inami est fixé à 82% du salaire non plafonné durant les 30 premiers jours, puis ramené à 75% du salaire plafonné. Via belga

samedi 11 avril 2009

Un bébé nait d'un sperme congelé depuis 22 ans !

Sperme congelé, des progrès Stella Biblis, née en février dernier, est issue d'une fécondation in vitro avec un sperme congelé depuis 22 ans ! En effet son père, atteint d'une leucémie lorsqu'il était adolescent, avait choisi de conserver son sperme afin d'avoir plus tard des enfants. Chris Biblis a dû lutter contre une leucémie dès l'âge de 13 ans, et ce jusqu'à ses 18 ans. A 16 ans, il doit subir un nouveau traitement comprenant des rayonnements, ce qui rend stérile. Sa mère lui a alors suggéré de congeler son sperme et de le confier à une banque de sperme. 22 ans après ce choix décisif, Chris Biblis et sa femme décident d'avoir un enfant et demandent donc la réalisation d'une fécondation in vitro avec les paillettes du sperme congelé 2 décennies auparavant. 35 % des spermatozoïdes avaient survécu à la cryogénisation et les médecins ont choisi les plus fonctionnels, offrant ainsi au couple les meilleures conditions pour que la fécondation ait lieu. Sur les 15 ovules de la mère, 10 étaient fécondables, et 7 ont donné des embryons. Seulement 2 embryons ont été inséminés dans l'utérus de la mère, tandis que les autres ont été congelés. Sur les 2 embryons, un seul s'est implanté dans la paroi utérine. Stella Biblis a ainsi vu le jour en février. En 1986, année où Chris a fait congeler son sperme, les techniques de fécondation in vitro à partir de gamètes congelés n'étaient pas encore bien rodées : le premier bébé issu d'une telle fécondation avait vu le jour en 1984 seulement ! Ces 22 années d'ancienneté du sperme congelé représentent un record assez insolite et ont en tout cas grandement adié Chris Biblis à agrandir sa famille ! Source: ABC news, 10 avril 2009