mercredi 29 juillet 2009

La grippe A plus dangereuse pour les femmes enceintes

Les femmes enceintes atteintes du virus A(H1N1) de la grippe porcine ont quatre fois plus de risques de souffrir de complications impliquant une hospitalisation et présentent un taux de mortalité plus élevé que la moyenne, selon une étude américaine réalisée par les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et publiée aujoud'hui. Six femmes enceintes sont décédées des suites de la maladie entre le 15 avril 2009, époque à laquelle a été signalée la grippe porcine aux Etats-Unis, et le 16 juin. Cela représentent 13% des quelque 45 décès qu'a entraîné la grippe porcine au cours de cette période. Au total, quelque 34 femmes enceintes ont contracté le virus et 11, soit un tiers, ont dû être hospitalisées. Les cas de femmes enceintes ont représenté 0,62% de tous les cas des malades de la grippe, confirmés ou probables. "Toutes étaient en bonne santé avant l'infection et ont ensuite développé une pneumonie virale avec des difficultés respiratoires exigeant une ventilation mécanique", affirment les CDC.