lundi 17 mai 2010

Des Pampers accusés de provoquer des brûlures chimiques !

De nouvelles couches pour bébés supposées moins polluantes ont déclenché une vaste campagne sur Facebook de parents les accusant de provoquer des "brûlures chimiques", et débouché sur des poursuites contre le géant des produits de grande consommation Procter & Gamble.

Sur le réseau social sur internet, des photos montrent des rougeurs (voir ce topic sur un forum bébé) sur la peau de certains bébés et sur celle de parents ayant tenté de faire eux-mêmes l'expérience des irritations imputées aux nouvelles couches Pampers équipées du système "Drymax", lancé aux Etats-Unis et au Canada en mars.

D'autres clichés de cette page Facebook, qui rassemblait 7.251 membres vendredi, montrent les substances pouvant s'échapper de la couche lorsqu'elle est mouillée. Les accusations fusent: des parents pensent reconnaître de la fibre de verre dans la couche, d'autres assurent qu'elle a provoqué des ampoules ou autres blessures suppurantes sur la peau de leur bébé.

M. McCleary a précisé que le lancement en mars de ces nouvelles couches avait été "le plus réussi" de l'histoire du groupe, notant que "plus de deux millions" de ces couches avaient déjà été vendues.

M. McCleary a également indiqué que le groupe, qui fait face à trois procédures en nom collectif, avait pris l'initiative de contacter de lui-même l'agence américaine chargée de contrôler la sécurité des produits de grande consommation, la CPSC, compétente pour décider le cas échéant si un rappel s'impose.

Procter & Gamble a aussi mobilisé experts et médecins pour défendre l'innocuité de ses nouvelles couches, pour l'instant seulement vendues aux Etats-Unis et au Canada.

(Via Belga)

Si vous avez des problèmes avec les PAMPERS active fit en France ou en Belgique, n'hésitez pas à témoignez dans les commentaires ci-dessous !