mercredi 19 octobre 2011

Carla Bruni-Sarkozy a accouché d'une fille

Photo: DR
Carla Bruni-Sarkozy a donné naissance à une petite fille ce mercredi aux alentours de vingt heures, annoncent plusieurs médias. La Première Dame de France, Carla Bruni - Sarkozy était entrée en urgence à la clinique de la Muette dans le XVIe arrondissement de Paris ce matin à 9 heures. 

Le bébé présidentiel tant attendu a donc pointé son nez vers 20 heures pour le plus grand bonheur de Nicolas Sarkozy qui n'aurait pas pu être présent si Carla avait accouché dimanche. En effet, les chefs d'Etat européens se retrouvant ce jour là pour évoquer l'avenir de la zone euro, le futur papa aurait été retenu par des obligations présidentielles ce qui l'aurait empêché de se trouver au chevet de sa belle à l'heure prévue.

Pour l'heure, le prénom de l'enfant n'a pas été communiqué. Même l'entourage reste muet. "On ne connaît pas le prénom", a même assuré une proche de la jeune maman.

Capture écran BFMTV du 19/10/2011
Le président français Nicolas Sarkozy est arrivé mercredi peu avant 16H00 à la clinique parisienne où était prévu l'accouchement de son épouse Carla Bruni-Sarkozy. Il y est resté trente mintes avant de partir pour Francfort. En soirée, le Président français, a quitté précipitamment l'opéra de Francfort pour rentrer en France.

Les alentours de la clinique ont été bouclés depuis le début du mois en prévision de l'heureux évènement et hier un doublement des effectifs de police a été ordonné par le Président Sarkozy. Sécurité maximale pour la naissance de son quatrième enfant et le deuxième de la chanteuse. Un accouchement qui affole internet, en effet depuis une quinzaine de jours déjà, le quartier est truffé de policiers et de "paparazzis".

Le couple s'est marié le 2 février 2008. Agé de 56 ans, Nicolas Sarkozy accueille sa première fille, lui qui a déjà trois fils (Pierre, 26 ans, Jean, 25 ans, et Louis, 14 ans), nés de mariages précédents. Il est également une fois grand-père. Carla Bruni-Sarkozy, 43 ans, a eu un fils avec le philosophe Raphaël Enthoven, Aurélien, 10 ans.

(Source: Entrevue.fr et 7sur7.be)

Qu'en pensez-vous ?

mercredi 10 août 2011

Fille ou garçon ? La réponse via une prise de sang

Une simple goutte de sang pour connaître le sexe de bébé !
Photo: www.sxc.hu
Des tests utilisant des cellules foetales prélevées dans le sang maternel après sept semaines de grossesse sont efficaces et sans risque pour déterminer le sexe du foetus et certains risques d'anomalies génétiques, selon une analyse de plusieurs études publiée mardi.

En revanche des tests effectués sur l'urine de la mère ne paraissent pas fiables pour établir le sexe de l'enfant, concluent également les auteurs de ces travaux parus aux Etats-Unis, dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) daté du 10 août.

L'analyse des cellules foetales dans le sang de femmes enceintes peut offrir une bonne alternative à l'amniocentèse, qui permet d'effectuer une analyse cytogénétique ou du chromosome du foetus mais est plus risquée.

L'amniocentèse est actuellement la procédure médicale de choix pour déterminer des anomalies génétiques et le sexe du foetus mais présente en effet un faible risque de provoquer une fausse couche.

Quant à l'échographie, elle peut également déterminer le sexe de l'enfant dès les onze semaines de grossesse mais cette méthode n'est pas jugée fiable.

"Le recours à l'analyse du sang maternel pour déterminer sans danger et avec une très grande fiabilité le sexe du foetus, réduirait le nombre des pertes du foetus résultant de l'amniocentèse et devrait être bien accueilli par les femmes enceintes portant des foetus présentant un risque d'anomalies génétiques liées au sexe", écrivent les chercheurs, dont Stephanie Devaney, des Instituts Nationaux américains de la santé (NIH), principale auteur de cette communication.

Déjà utilisé malgré l'absence d'évaluation officielle 

Dans certains pays comme les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, la France et l'Espagne, ce test est déjà utilisé cliniquement de manière routinière malgré l'absence d'une évaluation officielle de ses performances.

Récemment, des sociétés ont commencé à proposer ce test à la vente directement aux consommateurs via internet, indiquent les auteurs de la recherche.

Ce test est présenté comme non-médical et destiné à être utilisé par de futurs parents curieux de connaître le sexe de leur enfant, expliquent-ils.

Ces chercheurs précisent que dans certains cas, le test a établi le sexe du foetus avec un taux d'exactitude allant de 95 à 99% dès les cinq à sept premières semaines de grossesse.

Source: RTBF.be

vendredi 29 juillet 2011

L'allaitement maternel célébré du 1er au 7 août

La Semaine mondiale de l'allaitement maternel se déroulera du 1er au 7 août prochains
Quelque 120 pays membres de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) assureront la promotion de l'allaitement maternel du 1er au 7 août prochains, à l'occasion de la Semaine de l'allaitement maternel. 

Coordonnée par l'Alliance mondiale en faveur de l'allaitement au sein, cette manifestation vise à sensibiliser le grand public à l'importance de cette pratique pour permettre aux nourrissons d'être en meilleure santé.

Selon l'Alliance mondiale en faveur de l'allaitement au sein, la pratique de l'allaitement maternel "est le meilleur moyen d'apporter aux nouveau-nés les nutriments dont ils ont besoin".

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise, quant à elle, "l'allaitement au sein exclusif" au cours des six premiers mois qui suivent la naissance du nourrisson. En revanche, les mères sont appelées à combiner l'allaitement au sein avec une autre alimentation entre six mois et deux ans.

"Le lait maternel est l'aliment idéal pour les nouveau-nés et les nourrissons. En effet, il apporte tous les nutriments nécessaires à leur développement et contient des anticorps qui les protègent de maladies courantes telles que la diarrhée et la pneumonie, les deux premières causes de mortalité de l'enfant dans le monde", explique l'OMS sur sa plateforme officielle.

D'après l'organisme mondial, les personnes allaitées auraient moins de risque de souffrir d'obésité, de surpoids et de diabètes de type 2.

La Semaine mondiale de l'allaitement maternel se déroulera du 1er au 7 août prochains.

lundi 11 juillet 2011

Victoria Beckham a accouché !

Victoria Beckham a accouché !
David et Victoria Beckham ont accueilli leur quatrième enfant, une fille nommée Harper Seven! La star du football a utilisé Facebook pour annoncer cette heureuse nouvelle:

"Je suis tellement fier et heureux de vous annoncer la naissance de notre fille Harper Seven. Elle pesait 7 livres et 10 onces (Ndlr: 3kg450) et est arrivé à 7,55 ce matin, ici à Los Angeles. Victoria est vraiment très bien et ses frères sont ravis d'avoir une petite soeur xx "

Né à Center de Los Angeles 'Cedars-Sinai Medical le 10 Juillet à 07h55, la première fille de la famille Beckham
pesait 7 lbs., 10 onces, et rejoint les grands frères Brooklyn, 12 ans, Romeo, 8 1/2, et Cruz, 6 1/2, qui ont été
"Ravis d'accueillir leur petite sœur dans la famille", indique leur porte-parole Jo Milloy.

Félicitations à la famille Beckham!

Source de la photo: http://www.fashionfame.com

jeudi 16 juin 2011

Une mère veut donner son utérus à sa fille

FIV et greffe d'utérus, une première ?
Capture Dailymail
Eva Ottonson, suédoise de 56ans vivant en Angleterre veux faire un don d'organe un peu spécial à sa fille de 25 ans : son utérus. Née sans cet organe reproducteur, Sara Ottoson ne peut enfanter. Après réflexion, les deux femmes ont trouvé la solution. Sara pourrait donc à terme enfanter en utilisant la même matrice que celle dans laquelle elle a été conçue.

Sa fille ne peut pas avoir d'enfant car elle est atteinte du syndrome de 'Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser', une pathologie qui se définit par une absence congénitale totale ou partielle de vagin et d'utérus.

Face à cette situation et selon une information publiée par le Daily Mail cette femme de 56 ans envisage de donner son utérus à sa propre fille afin de lui permettre de pouvoir donner la vie.

Cette situation totalement inédite qui se passe en Suède suscite beaucoup de questions et une certaine polémique. Si cette greffe se déroule comme cette mère et sa fille le souhaitent, cette dernière portera son enfant dans l'utérus où elle a également passé les 9 premiers mois de sa vie.

Pour ce que cette greffe soit possible et que cela soit une réussite, il faudrait que la future maman ait recours à la FIV (fécondation in vitro). L'autre problème c'est la difficulté de l'opération. Interrogé par le Daily Mail un professeur Suédois affirme qu'une telle greffe est beaucoup plus risquée qu'une transplantation de rein, de foie ou de coeur.

Le cas d'Eva et Sara n'est pas unique. Une dizaine de dossiers similaires sont en cours d'évaluation par l'équipe médicale suédoise qui doit réaliser prochainement l'intervention, prévue pour le printemps 2012. Dans la plupart des cas, il s'agit aussi d'une greffe entre une mère et sa fille. In fine, si des enfants naissent, l'accouchement devra avoir lieu par césarienne pour minimiser les risques de complications.

Qu'en pensez-vous ?

Source Metrofrance.fr

mardi 31 mai 2011

Une femme enceinte sur trois fume pendant sa grossesse ! Journée mondiale sans tabac.

Journée mondiale sans tabac: Grossesse et tabac, plus d'une femme enceinte sur 3 fume au début de leur grossesse ! 

Pour la première fois en France, une étude de la consommation de tabac de la femme enceinte a été menée via l’analyse des forums de discussion Internet dédiés à la grossesse. 

Au terme de huit mois de recueil d’informations, les premiers résultats sont sans appel : trop de femmes sous-estiment les dangers du tabagisme durant la grossesse. 36 % des femmes enceintes ont débuté une grossesse sans avoir arrêté le tabac. L’anonymat qu’offrent les forums grossesse permet à ces femmes de se livrer plus facilement sur ce sujet tabou. L’association DNF, soutenue par la Direction générale de la santé, fait le point sur un scandale sanitaire passé sous silence.

Le tabagisme provoque 60 000 morts par an et reste la première cause de cancer évitable. Malgré les messages de santé publique, la consommation de tabac continue d’augmenter chez les femmes, augurant une hausse de la mortalité par cancer dans les années à venir. Mais il n’y a pas que les maladies : les fumeuses ne sont pas des fumeurs, et l’on parle beaucoup moins de l’impact particulier du tabac sur leur santé et sur celle des enfants qu’elles mettent au monde.

Si l’opinion publique pense que la femme enceinte arrête instinctivement de fumer à l’annonce de sa grossesse, la situation dans les faits est toute autre puisque l’on estime que 36 % des françaises sont fumeuses au début de leur grossesse et que 22 % fument encore lors du dernier trimestre. Et 56% des femmes qui ont arrêté de fumer pendant la grossesse, reprennent après l’accouchement.

Le tabac est un facteur de risque important dans la grossesse. Outre les problèmes respiratoires (otites, bronchites) chez le jeune enfant, le tabagisme durant la grossesse peut entrainer la mort in utéro, des naissances prématurées ou encore certaines malformations. Beaucoup l’ignorent mais la consommation du tabac, même avant la conception d’un enfant, modifie l’ADN et favorise les ovulations de mauvaise qualité, entrainant une augmentation des fausses couches chez les fumeuses. Les polluants contenus dans la cigarette ont, par conséquent, un effet néfaste pour la maternité en prolongeant les délais de conception et en accélérant la ménopause.

Le tabagisme durant la grossesse est encore un sujet « tabou ». L’association DNF, avec le soutien du ministère de la santé, a mené une étude inédite consistant à répertorier les messages des femmes enceintes sur les forums Internet dédiés à la grossesse afin d’identifier les perceptions et les comportements des femmes enceintes face aux tabac. L’association a ainsi analysé et regroupé dans une base de données plus de 1500 messages de mamans, fumeuses ou pas, intervenant sur le sujet du tabac dans les forums de discussion. Parallèlement, en partenariat avec le site internet www.magicmaman.com, une enquête on-line a été menée du 11 au 30 avril 2011.

Selon l’analyse de l’observatoire des perceptions et des comportements de la femme enceinte face au tabac sur Internet, il est clairement établi que les futures mamans fumeuses sous-estiment majoritairement les dangers du tabac pour leur bébé. Si de manière globale elles considèrent que fumer est dangereux, elles ignorent –ou contestent– les vrais risques que fait peser le tabac sur le bon déroulement de leur grossesse et sur la santé de leur enfant.

Les forums de discussions grossesses comme le forum bébé de Lebebe.net sont des lieux d’échanges et de partage. Ils semblent permettre à la femme enceinte de mieux vivre sa grossesse et d’aborder toutes les questions que posent les bouleversements de la maternité. Ces discussions, parfois quotidiennes, renforcent le sentiment d’appartenance à une communauté et permettent, sous couvert de l’anonymat, de se livrer plus facilement. L’étude des nombreux messages démontre néanmoins que les femmes qui viennent sur le forum pour parler de l’arrêt du tabac, trouvent un véritable soutien de leurs « copinautes » qui les rassurent. Ces mamans fumeuses se retrouvent alors en « clan » et s’auto-persuadent par exemple qu’il suffit simplement de réduire la cigarette plutôt que d’arrêter de fumer complètement. Rares sont les femmes qui font appel aux avis médicaux, elles mettent en avant leur expérience, réfutant tous les arguments scientifiques qui démontrent la dangerosité du tabac. Chacune apporte alors une histoire vécue, et qui permet aux autres de se rassurer: une amie de la famille, une maman, une tante, une cousine qui fumait pendant la grossesse et dont les enfants sont en pleine santé. Ce qui était au début une demande d’aide pour arrêter de fumer devient un moyen de se déculpabiliser d’être encore fumeuse pendant la grossesse. Pourtant, ces mêmes femmes, manifestent dans les forums des sentiments de culpabilité (32%), d’angoisse ou de tristesse.

Les professionnels de santé insuffisamment impliqués

Même si le nombre de professionnels de santé prenant en charge le tabagisme de la femme enceinte a augmenté, il n’y a pas un poste dédié au sevrage tabagique pendant la grossesse dans chaque maternité de France. Ainsi, bien que certaines sages-femmes soient formées, elles ne peuvent pas assurer des consultations exclusivement dédiées au tabac. S’ajoute à cela la difficulté de suivre une femme enceinte dès le premier mois de sa grossesse puisque très souvent, les femmes dont la grossesse se poursuit normalement ne recourent aux services de la maternité que tardivement. Enfin, l’analyse des messages et les résultats de l’enquête on-line confirment que les médecins consultés dans le cadre de la grossesse ne savent pas prendre en charge le tabagisme et recommanderaient majoritairement à leur patiente de réduire leur consommation à quelques cigarettes, plutôt que d’arrêter. Cet avis médical n’est pas conforme aux recommandations de la conférence de consensus « Grossesse et tabac » de 2004.

La très grande majorité de ces femmes (plus de 80%) a tenté au moins une fois d’arrêter de fumer pendant la grossesse. Pourtant, un tiers ne savait pas vers qui se tourner. C’est ainsi que 80% des futures mamans ont entrepris une démarche de sevrage seules, sans aucune aide. Selon la micro-enquête réalisée avec magicmaman.com, elles ne seraient que 12 % à avoir abordé avec un spécialiste la problématique du tabac depuis leur début de grossesse. Les sondées ont toutes réduit leur consommation de tabac d’au moins la moitié de leur consommation habituelle pendant leur grossesse. Cependant, une réduction du tabac sans un accompagnement en vue d’arrêter a comme conséquence que ces cigarettes sont fumées de manière plus intense avec une inhalation des toxiques en plus grande quantité. Réduire sa consommation de tabac ne réduit pas les risques : il n’y a que l’arrêt qui présente des vrais bénéfices pour la mère comme pour l’enfant.

La première victime du tabagisme, avant même qu’il ne naisse, reste le bébé. Devant la sous-estimation des dangers, il est impératif que les pouvoirs publics se mobilisent à l’instar de ce qui a été fait pour la consommation d’alcool.

L’association DNF recommande ainsi une grande campagne de communication média et hors média à destination de ces femmes enceintes mais aussi des professionnels de santé, toutes spécialités confondues, afin qu’ils prennent conscience qu’il est indispensable d’apporter aux femmes enceintes un véritable accompagnement à l’arrêt du tabac. Il est impératif qu’un enseignement en tabacologie soit rendu obligatoire pour tous les professionnels de la périnatalité et que les femmes aient accès à une consultation dès le premier mois de grossesse.

En attendant le sursaut nécessaire à l’information des femmes enceintes sur la question du tabac au niveau national, DNF a mis en ligne le site www.grossessesanstabac.fr qui permet à la future maman, sur le ton amical des forums, de comprendre et de s’informer sur les véritables conséquences du tabac. En effet, les informations distillées sur les forums ne sont pas toujours opportunes. Ces femmes, qui font plus souvent appel à leur vécu qu’à des vraies connaissances pour argumenter leur position, véhiculent ainsi de nombreuses fausses idées. L’association a ainsi pu identifier et démentir 7 contre-vérités assez répandues sur les forums. Des témoignages démontrent que l’arrêt du tabac n’est pas insurmontable, le site propose également un annuaire des adresses utiles. Une annonce presse à l’attention des femmes enceintes sera également déployée dans les prochaines semaines.

Enfin, l’association va remettre le rapport « Grossesse sans tabac : observatoire des perceptions et des comportements de la femme enceinte face au tabac sur Internet » au ministère de la santé. Ce rapport rédigé avec la collaboration d’un comité scientifique composé de spécialistes du tabac et de la périnatalité a pour but de tirer la signal d’alarme et de faire réagir les pouvoir publics afin d’assurer aux femmes, et particulièrement à celles qui sont en difficulté socio-économique, une véritable aide pour surmonter leur dépendance et d’assurer aux bébés un début dans la vie sans tabac.

Le dossier de presse et le rapport grossesse sans tabac sont à consulter sur le site www.dnf.asso.fr

mardi 24 mai 2011

Le système Isofix obligatoire sécurise les sièges pour enfants

Siège "ISOFIX" Duo-plus pour VW
Photo: Ideas4cars.be
La législation européenne rend désormais obligatoire l'installation du système Isofix dans toutes les nouvelles voitures. Depuis cette année, celles-ci doivent posséder des fixations universelles Isofix à au moins deux places.

Ce système est constitué de deux points d'ancrage et d'un troisième appui au sol ou sur le dossier de la voiture.

"Ce système simplifie et sécurise considérablement l'installation des sièges pour enfants dans la voiture", constate un communiqué commun de Touring et de Test-Achats.

Les deux associations ont uni leurs efforts pour tester 47 sièges pour enfants.

Des collisions frontales et latérales ont été réalisées, avec des mannequins qui ont la taille, les caractéristiques biomécaniques et le poids d'un enfant.

"Les aspects importants de ce test sont la mesure dans laquelle la tête reste en place par la protection du siège et les forces qui sont exercées sur la tête, le thorax et le bassin", souligne le communiqué.

Dans une collision à 50 km/h, l'enfant pèse trente fois plus lourd que normalement. Ainsi, un enfant de 15 kilos pèsera, lors d'un accident, environ 500 kilos. Touring et Test-Achats rappellent dès lors qu'il est mieux d'avoir un siège moins bon que pas de siège du tout.

Pour la première fois, la présence de matières toxiques dans les matériaux utilisés dans les nouveaux modèles de sièges pour enfants a également été contrôlée. Les sièges vendus en Belgique, présentent peu de problèmes à cet égard.

Source: belga - 7sur7.be
En savoir plus : Comparatif Sièges auto bébé de parents testeurs

lundi 4 avril 2011

Une chaise met sept femmes enceintes

Fécondité et chaise, où comment réussir à faire de la publicité gratuite !
Sept femmes, qui se sont toutes assises sur la même chaise à la réception de l'hôtel Best Western Moore Place à Milton Keynes en Grande-Bretagne sont toutes tombées enceintes en l'espace de 18 mois maximum.

Cette chaise est soupçonnée d'avoir des "pouvoirs magiques" ou du moins de provoquer les grossesses. Ainsi, selon la presse britannique, sept femmes qui se sont assises sur celle-ci se sont finalement tombées enceinte dans les 18 mois, à l'image des réceptionnistes Gina Ripley, Elaine Ledster, Laura Burchill et Kim Gidley.

La coïncidence est telle que certaines femmes de l'hôtel éviteraient aujourd'hui de s'asseoir sur la chaise en question.

"La chaise est une chaise de bureau typique, qui tourne, mais nous avons maintenant du personnel qui refuse de s'y asseoir", a confié le directeur général de l'hôtel dans la presse anglaise. "Au départ, c'était une blague. On disait en plaisantait que si quelqu'un voulait un bébé, il suffisait de s'asseoir sur cette chaise de la fécondité mais maintenant, c'est tellement surréaliste: cela se passe à chaque fois."

jeudi 17 février 2011

MÈRES PORTEUSES et STARS

Nicole Kidman et son Mari
ont fait appel à une mère porteuse
En deux mots, une mère porteuse porte l'enfant d'un couple qui a fourni ses embryons parce que l'utérus de la femme ne peut lui permettre de mener une grossesse à terme.

Dans le cadre de l'homosexualité, les ovocytes, c'est à dire les cellules sexuelles femelles, ne sont pas ceux de la mère porteuse mais d'une autre femme.

Si en France cette pratique interdite, suscite toujours de vifs débats, aux Etats-Unis, c'est une pratique courante surtout chez les stars. Soit pour ne pas interrompre leur carrière, soit pour ne pas "abîmer" leur corps par les kilos superflus qu'il faudra perdre rapidement ensuite, ou par simple caprice...

Michael Jackson a eu ses trois enfants de cette manière. Depuis sa mort, on connaît la polémique qui s'en est suivie pour leur garde...

Ricky Martin a dû avoué son homosexualité lors de la venue de ses deux garçons.

Sharon Stone a eu aussi recours à cette méthode pour son deuxième enfant . Son ainé et son dernier ayant été adoptés.

Après de multiples essais pour agrandir la famille, Sarah Jessica Parker et son mari Matthew Broderick ont accueillis des jumelles nées d'une mère porteuse.

Dennis Quaid et son épouse, sont aussi devenus parents par ce biais tout comme Nicole Kidman pour son dernier enfant arrivé dans la famille déjà nombreuse en décembre dernier. En effet, après deux adoptions et un bébé né de ses entrailles, elle a choisit cette méthode pour son petit dernier. Un bébé qui vaudrait 150.000 dollars !

Enfin, n'oublions pas de citer Elton John pour qui l'année commence plutôt bien depuis l'arrivée en décembre de Zachary.

Voir aussi: Mère porteuse, une maman pour sa fille

Source: ciné télé revue n°5 2011

A 61 ans, elle accouche de son petit-fils !

Mère-porteuse, les risques sont-ils réels à 61 ans ?
Kristine Casey, une Américaine de Chicago, a servi de mère-porteuse à sa fille qui n'arrivait pas à avoir un bébé. Le petit Finnean est né la semaine dernière.

30 ans après sa première grossesse, une femme de 61 ans a donné naissance à un petit garçon ; son petit fils plus précisément. C'était le 9 février dernier, à Chicago, aux Etats-Unis. Kristine Casey a ainsi rendu "service" neuf mois durant à sa fille en lui servant de mère-porteuse.

Sara Connell et son mari Bill essayaient depuis 7 ans d'avoir un enfant. En vain. Alors un jour, Kristine propose à sa fille, son ventre. Après une batterie de tests requise par la législation en vigueur dans l'état de l'Illinois, la "grand-mère" suit un traitement aux hormones pour préparer son utérus à la grossesse. "Si vous donnez des hormones à l'utérus, il se comportera comme un jeune utérus. Le succès de la grossesse dépend habituellement de la l'âge de l'ovule, non de celui de l'utérus", a précisé le Dr Coulam, endocrinologue interrogé dans Le Chicago Tribune. Le "reste" s'est fait à l'extérieur, comme toute fécondation in vitro : un ovule de Sara, le sperme de son mari et les embryons implantés chez Kristine Casey. Et le petit Finnean Lee Connell de naître par césarienne 39 semaines plus tard.

Selon les médias américains passionnés par cette affaire, la "maman-mamie" et le bébé se portent bien. Toujours au Chicago Tribune, Dr. Susan Gerber le médecin-accoucheur a raconté que personne n'avait l'œil sec dans la salle.


Source: TF1 news

mercredi 19 janvier 2011

Naissance: Record de bébés en 2010 grâce aux trentenaires

Graphique : Nombre de naissances vivantes pour 100 femmes à chaque âge - Source INSEE Janvier 2011
L'Insee a publié ce lundi son bilan démographique 2010. La France comptait 65 millions de personnes au 1 er janvier 2011. Un chiffre qui doit beaucoup à la vigueur de la fécondité. Une spécificité française due en grande partie aux naissances chez les trentenaires

828.000 bébés sont nés en 2010, malgré la crise. Il s'agit d'un record depuis le baby-boom des années 70, que l'on attribue notamment aux mamans de plus de trente et trente cinq ans dont le taux de fécondité a bondi.

Après être passée sous le seuil symbolique des 2 enfants par femme en 2009, la France retrouve une fécondité de 2,01, le taux le plus élevé de toute l'Union européenne après l'Irlande (2,07). « Ce chiffre montre bien que les considérations économiques, notamment les effets de la crise, n'expliquent pas tout dans les comportements démographiques. Ceci est encore plus vrai en France où le coût d'un enfant est très aidé socialement », explique Pascale Breuil, chef de l'unité des études démographiques et sociales de l'Insee. Certains chercheurs estiment même qu'une période de chômage peut être « l'occasion » d'avoir un enfant pour certains couples, dans la mesure où l'on dispose de davantage de temps pour s'en occuper.

L’âge moyen à l’accouchement augmente et atteint 30 ans en 2010.

Sources: INSEE, Lesechos.fr, Bfmtv


vendredi 14 janvier 2011

Issa élu Bébé Cadum 2011

Bébé Cadum 2011
Issa, bébé Cadum 2011 - Photo : Studio Harcourt
Il a 24 mois et s’appelle Issa, originaire du Val d'Oise, il a été élu bébé Cadum 2011 ce mardi 11 janvier à Paris.

La cérémonie, organisée par Bébé Cadum et le site magicmaman.com au profit de l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque s'est déroulée dans le studio Harcourt mardi et était présentée par l'acteur Gérard Klein.

Les 11 bébés finalistes de l'année, tous plus jolis les uns que les autres étaient présents avec leurs parents.

L’élection du Bébé Cadum, dont la première édition remonte à 1925, désigne un enfant incarnant les valeurs historiques de la marque : innocence, douceur et joie de vivre.

Le jury était composé de plusieurs personnalités, dont la jeune maman Laure Manaudou, marraine de l'élection. Parmi les jurés, on trouvait aussi Sylvie Tellier, présidente du comité Miss France, la chanteuse Emma Daumas et Adeline Blondieau.

Ils ont choisi Issa qui devient à son tour l'icône de la marque de savon pour l'année. L'heureux gagnant remporte un chèque de 6000 euros et un an de jouets chez Baby'r'us !

mercredi 5 janvier 2011

Stars: Les bébés de l'année 2010 !

PAS D’AGE POUR AVOIR DES BEBES!

2010 a donné l’envie aux stars quadragénaires ou presque, de pouponner.

Ainsi, Monica Bellucci a donné naissance le 21 mai à sa deuxième fille, Léonie dont le papa n’est autre que le très talentueux acteur, Vincent Cassel.

Dannii Minogue, la soeur de Kylie , a accouché le 5 juillet d’Ethan, à 39 ans.

Après une sixième fécondation in vitro, Céline Dion a accueilli ses jumeaux Eddy et Nelson, le 23 octobre dernier avec 5 semaines d’avance.

Kelly Preston, 48 ans, et épouse de John Travolta a accouché de Benjamin après avoir perdu leur fils en 2009.

Mariah Carey, 40 ans est enfin enceinte et attend des jumeaux pour la fin du printemps 2011.

Claudia Schiffer a quand à elle, eu son troisième enfant au mois de mai 2010.

Elton John, et son compagnon ont adopté Zachary Jackson, né d’une mère porteuse.

Alanis Morissette, termine l’année en beauté avec l’arrivée de son nouveau-né le jour de Noel!

En France, Franck Dubosc a découvert les joies de la paternité grâce à Raphael, né de sa compagne.

La famille Boon a vu l’arrivée d’un cinquième enfant, Sarah, née avec un peu d’avance alors qu’il était en plein tournage du film “Rien à déclarer”.

Marc Lavoine aussi a agrandi la famille depuis la naissance de Milo.

La journaliste Laurence Ferrari, et le mannequin Estelle Lefébure toutes deux 44 ans, ont elles aussi à nouveau connu les joies d’être mère.

Mention spéciale pour Kevin Costner qui joue les prolongations depuis l’arrivée de Grace, septième enfant de l’acteur!

Notons les adoptions chez Sandra Bullock et Emmanuelle Beart.

L’envie de pouponner est si omniprésente, qu’il est impossible de tout mentionner.

Enfin, on ne peut clôturer cet article sans penser à Lily Allen qui a malheureusement perdu son enfant à 6 mois de grossesse. Souhaitons lui que du meilleur pour 2011.

Source: Ciné-télé revue numero 52 du 30 décembre 2010

samedi 1 janvier 2011

Bonne Année 2011

Je vous souhaite à toutes et tous une très bonne année 2011 !

Qu'elle soit remplie de bonheur, de joie et d'heureux événements !

Merci pour votre fidélité sur le blog et  le forum bébé et grossesse.

Arnaud et sa tribu.