jeudi 17 février 2011

A 61 ans, elle accouche de son petit-fils !

Mère-porteuse, les risques sont-ils réels à 61 ans ?
Kristine Casey, une Américaine de Chicago, a servi de mère-porteuse à sa fille qui n'arrivait pas à avoir un bébé. Le petit Finnean est né la semaine dernière.

30 ans après sa première grossesse, une femme de 61 ans a donné naissance à un petit garçon ; son petit fils plus précisément. C'était le 9 février dernier, à Chicago, aux Etats-Unis. Kristine Casey a ainsi rendu "service" neuf mois durant à sa fille en lui servant de mère-porteuse.

Sara Connell et son mari Bill essayaient depuis 7 ans d'avoir un enfant. En vain. Alors un jour, Kristine propose à sa fille, son ventre. Après une batterie de tests requise par la législation en vigueur dans l'état de l'Illinois, la "grand-mère" suit un traitement aux hormones pour préparer son utérus à la grossesse. "Si vous donnez des hormones à l'utérus, il se comportera comme un jeune utérus. Le succès de la grossesse dépend habituellement de la l'âge de l'ovule, non de celui de l'utérus", a précisé le Dr Coulam, endocrinologue interrogé dans Le Chicago Tribune. Le "reste" s'est fait à l'extérieur, comme toute fécondation in vitro : un ovule de Sara, le sperme de son mari et les embryons implantés chez Kristine Casey. Et le petit Finnean Lee Connell de naître par césarienne 39 semaines plus tard.

Selon les médias américains passionnés par cette affaire, la "maman-mamie" et le bébé se portent bien. Toujours au Chicago Tribune, Dr. Susan Gerber le médecin-accoucheur a raconté que personne n'avait l'œil sec dans la salle.


Source: TF1 news